Concours DEAES : le simulateur de test écrit !

Se préparer au concours d’entrée DEAES

Le test écrit d’entrée en formation DEAES est à la fois simple et difficile : moins un test de connaissance, il s’agit surtout d’être au fait de l’actualité et d’être capable d’argumenter sur des questions d’actualité sanitaire et sociale. Pour un détail des épreuves écrites et orales, vous pouvez consulter notre article dédié à la préparation au concours d’entrée DEAES.

 
Nous vous avons concocté 4 tests types de sélection ! Bien entendu, chaque centre posera des questions différentes au moment de l’examen réel, et la liste des thèmes à réviser est large, mais cela vous permettra d’avoir une idée de là où vous vous situez.

 

Le simulateur de test écrit DEAES

Comment fonctionne notre simulateur ? Chaque test est à réaliser individuellement. Ne vous précipitez pas pour faire les 4 tests d’affilée, cela n’a pas vraiment de sens : il faut se mettre dans les conditions de l’examen réel, c’est-à-dire, pour chaque test écrit :

  • 1h30 maximum, sans distraction, seul(e) ;
  • Sans triche ! Oui, c’est tentant d’aller faire un petit coucou à Google quand on bute sur une question pour qu’il vous donne la réponse, mais voyez cela comme un examen blanc : il vous permet de prendre conscience de là où vous en êtes et du chemin qui reste éventuellement à parcourir. Dans ces conditions, cela a-t-il un intérêt de tricher ? Par ailleurs, nous prenons du temps bénévolement pour effectuer les corrections du test numéro 1, et pour vous permettre de préparer au mieux le concours : cela n’a aucun intérêt pour nous de corriger un copier-coller de réponses toutes faites trouvées sur internet – autant ne pas soumettre la correction dans ce cas-là, et la faire vous-même ;
  • Chaque test comporte 10 questions, comme le concours réel. Chaque question est notée sur un certain nombre de points qui est indiqué en-dessous de la question (je ne saurais dire si c’est le cas pour tous les centres, mais lors de notre examen, nous indiquons le barème). Cela vous permet de jauger quelles questions méritent le plus d’attention, et surtout quelles questions sont à développer le plus ;
  • Chacune de vos réponses reste modifiable tant que vous n’avez pas cliqué sur « Valider mon test », comme si vous étiez face à votre copie. Chacun sa méthode : on peut écrire sur une feuille à part et taper ensuite, ou taper directement et corriger éventuellement après, etc.

 
Nous effectuons la correction aussi vite que possible, mais ce « aussi vite que possible » peut varier en fonction des périodes, du nombre de tests soumis, et du travail que nous avons par ailleurs. Nous ne corrigeons que le test numéro 1, une fois par personne. Les autres tests sont là pour vous entraîner. Chaque correction est annotée pour donner les raisons des points attribuées et des remarques qui nous viennent à la lecture de votre test.
Nous réfléchissons actuellement à un système permettant de vous proposer plus de corrections. A suivre !
La plupart des questions appelant à donner un point de vue et à argumenter, nous notons moins des bonnes ou des mauvais réponses qu’une capacité à exposer un point de vue, à défendre une opinion, à présenter une argumentation claire.

 
Avant de vous lancer dans les tests, deux données sont à prendre en compte si vous travaillez à partir de notre simulateur :

  • Les fautes d’orthographe : avec les corrections automatiques et le soulignement en rouge sur ordinateur, vous savez si le mot que vous venez de taper est bien orthographié ou non. Ce ne sera pas le cas face à votre copie le jour de l’examen ;
  • Le stress du jour de l’examen : vous ne serez pas aussi serein que devant votre écran à vous entraîner !

 
 

Voilà, assez parlé, au travail !

  • Test d’entraînement n°1 : En maintenance technique, de retour à la rentrée
  • Test d’entraînement n°2 : En maintenance technique, de retour à la rentrée
  • Test d’entraînement n°3 : En maintenance technique, de retour à la rentrée
  • Test d’entraînement n°4

 

Vous avez apprécié(e) ? Faites-le savoir en partageant !