• CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance

L’EP1 du CAP AEPE : Accompagner le développement du jeune enfant

L’épreuve EP1 du CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance est un moment important dans le processus de certification des professionnels travaillant avec les jeunes enfants, pour ne pas dire le plus important !

Premier module du programme de la formation CAP AEPE et intitulée “Accompagner le développement du jeune enfant”, l’EP1 du CAP AEPE sert à évaluer les compétences et capacités des candidats à soutenir et à favoriser le développement global des enfants âgés de 0 à 3 ans.

Elle est évaluée avec un coefficient 7. A titre de comparaison, l’épreuve EP3 du CAP AEPE a un coefficient 4.

L’épreuve EP1 du CAP Accompagnant Éducatif Petite enfance

Les compétences du candidat évaluées au cours de l’examen

Parmi les compétences évaluées au cours de cet examen, on retrouve :

  • La connaissance du développement de l’enfant : Démontrer une compréhension approfondie des différentes étapes du développement de l’enfant tant sur le plan physique, cognitif, affectif et social ainsi que des facteurs qui influencent ce développement.
  • La capacité d’observation et d’évaluation : Observer le comportement des enfants, d’analyser leurs besoins et leurs progrès, et d’utiliser ces observations pour adapter leurs pratiques éducatives et répondre de manière appropriée aux besoins individuels de chaque enfant.
  • La planification et mise en œuvre d’activités éducatives : Concevoir et mettre en œuvre des activités éducatives et récréatives stimulantes et adaptées à l’âge et au stade de développement des enfants. Ces activités doivent stimuler leur acquisition de nouvelles compétences et leur épanouissement global.
  • La communication et la collaboration : Communiquer efficacement avec les enfants à travers un langage adapté à leur niveau de compréhension mais aussi échanger avec les autres membres de l’équipe éducative d’une façon collaborative pour assurer le bien-être et le développement optimal des enfants.
  • La sécurité et le bien-être des enfants : Garantir un environnement sûr et sécurisé pour les enfants grâce à l’application des normes de sécurité et d’hygiène appropriées mais aussi savoir intervenir en cas de situations d’urgence ou de risques potentiels pour le bien-être des enfants.

Le contenu de l’épreuve : lier la théorie sur la petite enfance à la pratique

Cette épreuve évalue les candidats sur divers aspects : compréhension des théories sur le développement de l’enfant, identification des besoins spécifiques de l’enfant à différents stades de leur développement ou encore conception d’activités éducatives et récréatives qui favorisent leur croissance et leur épanouissement dans tous les domaines, y compris physique, cognitif, affectif et social.

La présentation orale : 10 minutes pour expliquer ses motivations

Cette présentation offre aux candidats l’occasion de partager leur passion pour le travail avec les jeunes enfants ainsi que leur engagement envers leur développement et leur bien-être. Différents aspects de leur motivation tels que leur intérêt pour le développement de l’enfant, leur désir de contribuer de manière positive à la vie des enfants et de leur famille ou encore leur volonté d’apporter leur soutien aux enfants en situation de vulnérabilité ou de difficulté peuvent être abordés.

Les candidats peuvent également mettre en avant leurs expériences personnelles ou professionnelles qui les ont amenés à choisir cette voie de carrière, ainsi que leurs valeurs et leurs convictions en matière d’éducation et de prise en charge des jeunes enfants. Ils peuvent également parler de leurs objectifs professionnels à court et à long terme et de la manière dont l’obtention du CAP AEPE contribuera à les réaliser.

L’entretien avec le jury : 15 minutes pour démontrer votre posture professionnelle

Les questions réponses avec le jury du CAP

Durant cette phase, les candidats sont soumis à une série de questions posées par le jury sur divers aspects de leur formation, de leur expérience professionnelle et de leurs connaissances dans le domaine de la petite enfance. Ils sont évalués sur différents aspects de leur posture professionnelle : attitude, éthique professionnelle, capacité à travailler en équipe, aptitude à gérer les situations difficiles et à faire preuve d’auto-critique sur leur pratique.

Les questions peuvent porter sur un large éventail de sujets : principes de base de l’éducation des jeunes enfants, méthodes d’observation et d’évaluation du développement de l’enfant, techniques de communication avec les enfants et les familles ou encore protocoles de sécurité et d’hygiène en milieu éducatif.

C’est une occasion pour les candidats de démontrer leur maîtrise du contenu de la formation, ainsi que leur aptitude à appliquer ces connaissances dans des situations réelles auprès des jeunes enfants.

La présentation des fiches techniques

Les candidats sont tenus de préparer et de présenter deux fiches techniques détaillées qui décrivent les activités choisies lors de l’épreuve pratique ainsi que les objectifs pédagogiques, les modalités d’organisation et les ressources nécessaires pour chaque activité.

La fiche portant sur le soin quotidien

Cette fiche décrit les activités liées aux soins quotidiens des enfants telles que l’hygiène corporelle, l’alimentation, le sommeil… 

La fiche doit détailler les différentes étapes et préciser les modalités d’organisation, les ressources nécessaires et les mesures de sécurité à prendre pour garantir le bon déroulement des activités dans des conditions optimales. Elle peut par exemple porter sur le nettoyage des mains, l’habillage, le change… 

Les candidats doivent être capables de justifier leurs choix d’activités et de démontrer leur compréhension des besoins spécifiques des enfants en matière de soins quotidiens. Ils doivent également être en mesure d’adapter leurs pratiques en fonction des besoins individuels des enfants et de garantir un environnement sûr et sécurisé pour leur bien-être.

La fiche portant sur la situation d’accompagnement

Cette fiche décrit une situation d’accompagnement ou une activité spécifique conçue pour stimuler le développement cognitif, moteur, affectif et social des enfants, tout en favorisant leur curiosité, leur créativité et leur plaisir d’apprendre. 

Par exemple, une activité d’éveil peut porter sur un atelier de manipulation sensorielle lors duquel les enfants sont invités à explorer différents matériaux et textures pour développer leur sens du toucher et leur motricité fine. 

Le candidat doit absolument avoir ses deux fiches le jour J d’une taille recto / maximum, rédigées à l’ordinateur et elles ne doivent comporter ni images, ni annexes. 

L’épreuve de Prévention Santé Environnement (PSE)

Cette épreuve du CAP Petite Enfance qui dure 1 heure et est notée sur 20 points vise à évaluer la capacité des candidats à promouvoir la santé, à assurer la sécurité et à prévenir les risques dans leur pratique professionnelle auprès des jeunes enfants.

Les objectifs de cette épreuve sont multiples. Tout d’abord, elle vise à analyser les compétences transversales des candidats telles que la capacité à traiter une information, à appliquer une méthode d’analyse dans une situation donnée et à proposer des solutions pour résoudre des problèmes en lien avec la santé, l’environnement ou la consommation. De plus, l’épreuve encourage les candidats à argumenter leurs choix, à communiquer de manière claire et précise et à agir de manière adéquate face à des situations d’urgence.

Les thématiques abordées dans l’épreuve de PSE sont organisées en quatre grandes catégories : 

  • l’individu responsable de son capital santé,
  • l’individu responsable dans son environnement,
  • l’individu dans son milieu professionnel,
  • l’individu consommateur averti.

L’épreuve de PSE comporte généralement volets : 

  • un volet théorique : il consiste en un examen écrit portant sur les différentes thématiques liées à la prévention, à la santé et à l’environnement telles que l’hygiène, la nutrition, la sécurité routière, la gestion des émotions ou encore la protection de l’environnement. 
  • un volet pratique : il peut prendre différentes formes, notamment la réalisation de gestes de premiers secours, la mise en place d’activités de promotion de la santé et de la sécurité ou encore la création d’un environnement éducatif favorable à la santé et au bien-être des enfants.

En quête de conseils pour valider votre diplôme ? Consultez notre décryptage de l’épreuve de l’EP2 du CAP AEPE.

Dernière modification le 19/04/2024

Découvrez les dernières actualités dans la catégorie : CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance