Débouchés et évolutions

Quels débouchés après une formation DEAVS ?

Avec le vieillissement de la population, la prise en charge des personnes âgées dépendantes constitue un enjeu majeur. Nous publierons prochainement un dossier d’analyse complet et détaillé sur les perspectives d’emploi dans les années à venir. D’ici-là, comme premiers chiffres, nous pouvons dire qu’environ 1 200 000 personnes seront dépendantes en 2040, contre 800 000 actuellement (source Insee).

 

Où exercer en tant qu’auxiliaire de vie sociale ?

Devenir auxiliaire de vie sociale permet de travailler dans différents types de lieux :

  • Au domicile de la personne aidée

Les horaires peuvent être irréguliers, décalés et segmentés : il est courant de retrouver des besoins de présence de nuit et/ou le week-end.

Par ailleurs, la plupart des auxiliaires de vie interviennent auprès de différentes personnes au cours d’une même journée : les déplacements d’un domicile à l’autre peuvent être importants.

  • Au sein d’associations d’aide à domicile
  • Au sein d’établissements pour personnes âgées, handicapées.

Ces deux dernières situations sont les plus courantes : plus de trois quarts des AVS travaillent en structure ou au sein d’associations spécialisées.

 

L’on retrouve tout un champ lexical proche du titre officiel d’auxiliaire de vie sociale pour désigner des fonctions similaires, parfois avec des contours flous : aide à domicile, assistant de vie, aide aux personnes âgées, assistant de convivialité à domicile, assistant de vie auprès de personnes âgées, assistant de vie auprès de personnes handicapées, assistant de vie dépendance, auxiliaire de gériatrie, auxiliaire de gérontologie, auxiliaire familiale et sanitaire, employé à domicile auprès d’adultes, employé familial auprès d’adultes, garde-malade, agent à domicile, employé familial de maison, intervenant familial de maison, etc.

 

 

Quelles évolutions après un DEAVS ?

En plus d’être un des secteurs qui recrute le plus en France, c’est également un secteur très propice à l’ascenseur social et à l’évolution de carrière. De nombreux diplômes et concours deviennent accessibles et sont allégés, et notamment :

  • Le diplôme d’État d’Aide Médico-psychologique (DEAMP)
  • Technicien de l’intervention sociale et familiale
  • Les préparations au concours d’aide-soignant

 

Quelle rémunération pour une auxiliaire de vie ?

Le salaire de débutant se situe au niveau du SMIC
En fin de carrière, la moyenne est environ de 1.875€ brut.
Il faut ajouter à cela les extras : heures supplémentaires, travail de nuit, travail le week-end.

 

Vous avez apprécié(e) ? Faites-le savoir en partageant !