Chéquier VAE

Chéquier VAE : financer son accompagnement VAE

Le chéquier VAE permet de prendre en charge certaines dépenses liées au coût d’une VAE, notamment votre accompagnement à la validation des acquis une fois que vous avez reçu votre recevabilité

 
Ce chéquier est composé de 3 volets :

  • Le volet 1 du chéquier permet la prise en charge des coûts d’accompagnement méthodologique pour vous aider à constituer le dossier à présenter au jury VAE ;
  • Le volet 2 finance les actions de formation complémentaire en cas de validation partielle ;
  • Enfin, pour l’obtention par la VAE de certains diplômes du ministère de la Santé (comme le diplôme d’Etat d’aide-soignant, par exemple), une formation préalable au jury de 70 heures est obligatoire. Pour la financer, le Conseil régional d’Ile-de-France a créé le volet 3 du chéquier VAE.

 
La demande de chéquier VAE est à déposer auprès du conseiller Pôle Emploi, accompagnée de la décision de recevabilité du certificateur, du descriptif de la prestation d’accompagnement VAE proposé par l’organisme choisi et du devis établi par l’organisme réalisant l’accompagnement.

Certaines dépenses liées à votre démarche de VAE peuvent être prises en charge par le Pôle Emploi. Pour plus de renseignements, nous vous invitons à contacter votre agence Pôle Emploi.

 

Financement VAE Pôle Emploi

L’aide à la VAE de Pôle Emploi est une prise en charge peut être complémentaire au chéquier VAE, qui est destinée à couvrir les dépenses relatives :

  • Aux frais d’inscription auprès de l’organisme certificateur,
  • Aux prestations d’accompagnement,
  • Aux actions de validation proprement dites (frais de constitution du jury, de déplacement, de copie, de timbres ainsi que tous les frais liés à la mise en situation tels que l’achat ou la location de matériel, etc.)
  • Aux actions de formation engagées en vue d’obtenir votre certification, en cas d’une première validation partielle, ainsi que les frais liés à cette formation (transport, repas et hébergement).

 

L’aide est accordée au regard de la cohérence de la demande de VAE, en tenant compte du projet professionnel du demandeur d’emploi et des offres d’emploi requérant les certifications visées. Chaque directeur régional de Pôle emploi fixe les barèmes de prise en charge pouvant varier en fonction du niveau de certification visé (en moyenne 640 euros par bénéficiaire : cette prise en charge peut être complémentaire au financement accordé par les conseils régionaux ou toute collectivité et par les OPCA).

 

L’accès à un titre professionnel du ministère chargé de l’Emploi est gratuit. Il en est de même pour les diplômes de l’Éducation nationale (niveau V jusqu’à BAC+2) hormis les frais d’accompagnement. Les frais inhérents à toute autre certification peuvent être pris en charge par les conseils régionaux.

 

Vous avez apprécié(e) ? Faites-le savoir en partageant !